EN | FR
Logo_Worldwide_Time
 +33 6 23 21 21 09
EN | FR
Logo_Worldwide_Time_mobile
Logo_Worldwide_Time_mobile
EN | FR
+33 6 23 21 21 09
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
JLCLogo65mm_Black

L'homme

La fuite de Pologne


L'histoire commence avec Antoni Norbert Patek de Prawdzik, né en 1812 en Pologne.
Il commence une carrière dans l'armée qui s'achève avec l'insurrection Polonaise face à l'armée Russe. Comme des milliers de soldats il fuit son pays pour rejoindre la Suisse après être passé par l'Allemagne et la France.

1839 : l'association avec Czapek


Il s'installe à Genève où il fait la rencontre de François Czapek, maître horloger. De leur association naît le 1er mai 1839 la société Patek, Czapek & Cie pour la fabrication et la distribution de montres.
Contrairement à Czapek qui s'investit beaucoup plus dans son travail d'horloger, Norbert Patek, lui, est plus visionnaire, toujours à la recherche d'innovations dans la perspective de développer les affaires.

1845 : la rencontre de Philippe


En se rendant à une exposition des inventions horlogères à Paris, Patek fait la rencontre de l'horloger français Adrien Philippe, qui va lui faire découvrir son invention de remontage et de réglage de l'heure grâce à une couronne.
A l'issue de cette rencontre, Patek comprend que son avenir ne pourra se construire avec Czapeck qu'il quitte en 1845.
Patek entreprend ainsi son aventure seul au sein de la société Patek & Cie qu'il crée jusqu'en 1851 où il finit par s'associer à Adrien Philippe pour fonder ensemble la compagnie Patek Philippe & Cie.
Les deux associés ne vont plus se quitter. Ils créent et développent des gardes-temps dont la réputation traverse les continents, s'appuyant sur la qualité, la finition et la précision des montres Patek Philippe. Parmi les clients les plus fidèles, la reine Elizabeth d'Angleterre ainsi que la maison Tiffany's & Co à New York, qui s'occupe de la distribution de la marque sur le territoire Américain.

La marque aujourd'hui

L'aventure Patek Philippe se poursuit jusqu'au décès d'Antoine Norbert de Patek le 1er mars 1877 à Genève.
La société connaît alors une période difficile à l'issue de laquelle elle est rachetée par un de ses plus importants fournisseurs de cadrans, la famille Stern, Charles & Jean à l'époque. Quatre générations se sont succédées à la tête de Stern, avec aujourd'hui Philippe Stern, Président et Thierry Stern son fils, le Vice Président.

Créativité et savoir-faire

Patek Philippe a créé depuis le 19e siècle un nombre impressionnant de systèmes et déposé une multitude de brevets, forgeant ainsi sa réputation à travers le monde. Ingéniosité, esthétisme, créativité ainsi que la culture du savoir-faire font partie du socle sur lequel la marque repose. Elle lance de nombreux calibres et modèles iconiques tel que le fameux calibre à micro rotor 240 ou le Nautilus en 1976, dessiné par Gerald Genta.
Tous les modèles sont estampillés du poinçon de Genève, gage de beauté, de qualité, de fiabilité et de précision, jusqu'au lancement de son propre poinçon en 2010.